DAEVID ALLEN (1938 – 2015) –Un dernier coup de gong.

Ecrit par le 15 mars 2015

Le musicien multi-instrumentiste Australien David Aellen est décédé Vendredi dernier, des suites d’un cancer contre lequel il se battait depuis plusieurs années.

Daevid Allen
Daevid-Allen
daevidallen

C’est en 1960 à l’âge de 22 ans, Christopher David Allen change son prénom en Daevid et part s’installer en Angleterre pour pouvoir y expérimenter son free jazz. C’est la qu’en 1966 il forme SOFT MACHINE, groupe pionnier du rock psychédélique, avec Robert Wyatt le fils de sa logeuse. Si c’est avec SOFT MACHINE qu’il imprime pour la première fois sa vision de la musique sur le rock anglais, c’est lorsqu’il est forcé de s’installer en France en 1967 qu’il décide de former GONG avec lequel il marquera pour l’éternité le rock psychédélique, le rock progressif et le jazz-rock.

Laissant derrière lui une discographie de plus de 40 albums, dont le dernier « I See You » est sorti l’an dernier sous les acclamations de la critique, Daevid Allen aura marqué par son irrépressible désir d’expérimenter et de se renouveler à travers une œuvre qui restera à jamais intemporelle.

Un grand monsieur du rock’n’roll.


L'avis des lecteurs

Répondre

Votre adrésse mail ne sera pas publiée Les champs requis sont indiqués *


Real Rebel Radio

La Voix du Rock

Current track
TITLE
ARTIST

Background